Cathédrale St Tugdual de Tréguier

Cathédrale St Tugdual

D'abord dédié à Saint André, puis à Saint Tugdual, le premier édifice du VI siècle, fut détruit par les normands, puis rebâti par l'évêque Gratien en 970. C'est au XII siècle que ce dernier édifice est remplacé par une construction de style roman dont il ne subsiste que la tour d'Hastings dont personne à ce jour ne connaît l'identité. C'est dans cet édifice que fut inhumé Saint Yves, dont le premier tombeau fut probablement un enfeu. Au XIII Siècle et sous l'impulsion de Saint Yves, selon certaines sources, les travaux d'aménagement d'une autre cathédrale commencent. En 1339 l'évêque Richard du Poirier entreprend la construction de la cathédrale actuelle. Cette construction s'échelonnera de 1339 à 1435 et sacrifiera au style gothique.

 

La guerre de succession de Bretagne, entre les familles de Blois et de Monfort, paralysa longtemps les travaux, ce qui explique qu'il ait fallu près d'un siècle pour mener à bien sa construction. Au XV siècle, on lui adjoindra la chapelle du Duc JeanV. La tour des cloches sera montée en 1470. Enfin en 1785, Mgr Le Mintier fera élever la flèche de la tour sud. Et c'est en 1890, que Mgr Fallières inaugurera le nouveau tombeau de Saint Yves dans la cathédrale actuelle.

Le Cloître


De 1450 à 1479 un cloître de style gothique flamboyant est construit autour de la cathédrale Inauguré en 1468, il abrite aujourd'hui de nombreux gisants provenant de chapelles détruites à ce jour. Pendant longtemps, le cloître a accueilli le marché de la ville, dont les redevances perçues par les chanoines devaient aider ces derniers à vivre. Au début du XX siècle, une statue de Saint Yves y avait été placée en son centre, pour se prémunir d'une éventuelle sépulture de Renan en ce lieu. En 1938, la statue a été remplacée par le calvaire qui s'y trouve aujourd'hui et qui vient du château de Keralio, en Plougrescant.